Huawei veut poursuivre les Etats-Unis en justice

Accusé à plusieurs reprises d’espionnage par les Etats-Unis, le constructeur chinois Huawei veut attaquer à son tour en justice le gouvernement américain.

Selon certaines informations, la société chinoise pourrait renvoyer l’affaire devant un tribunal du Texas, où ses bureaux américains sont présents, accusant le gouvernement américain d’avoir mis en œuvre un acte législatif visant à frapper un seul groupe sans qu’aucun procès n’ait lieu.

Au centre de la question, il y aurait une interdiction reçue des autorités fédérales américaines, qui ont évincé Huawei de la possibilité de participer à des appels en faveur de la construction de nouvelles infrastructures liées à la 5G aux USA, en invoquant des poursuites en matière de sécurité nationale. La société chinoise nie que les mesures aient été prises sans passer par un procès équitable mais fondé uniquement sur des décisions arbitraires.

Huawei s’apprête à annoncer qu’il poursuit le gouvernement américain devant un tribunal du Texas en contestant un ajout à la loi américaine sur la défense nationale (NDAA) signée l’an dernier, selon la source. La nouvelle loi sur la NDAA, que Pékin avait condamnée comme visant la Chine, contrôlait les contrats du gouvernement américain avec des sociétés chinoises, notamment Huawei, et renforçait le rôle du groupe chargé d’examiner les propositions d’investissement étranger.

Les avocats de Huawei ont également déjà poursuivi le gouvernement canadien après l’ arrestation de Meng Wanzhou en décembre dernier, affirmant qu’à cette occasion leurs droits constitutionnels avaient été violés au cours d’un interrogatoire de trois heures. 

Pour le moment, Huawei n’a pas commenté le rapport du New-York Times.

Source

Partagez l'article

Tags:
Bob Fabien

Bob Fabien

Passionné de nouvelles technologies et de l'univers Android.